= POLITIC - Le Forum Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
*UCK my F - Sur mesure (Montréal, 2007)
Krüstian SW
MessagePosté le: Lun 9 Nov - 23:54 (2009)  *UCK my F - Sur mesure (Montréal, 2007) --> Répondre en citant
POLITIClongboardACTIVIST


Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 974



Placage de sycomore teinté rouge et noir. Ep. 10/10ème.









La colle d'Os permet des assemblages très sérieux, grâce à sa forte adhésion. Conçue pour toute application liée à l'ébènisterie et la marqueterie, cette colle doit-être préparée afin d'obtenir une patte molle, diluée avec de l'eau chaude suivant la convenance.



Pour la préparation, faites chauffer les perles de colle d'Os au bain marie (sans la faire bouillir), après l'avoir faite gonfler pendant une heure dans de l'eau froide.



Nous nous sommes servi de cette colle afin de renforcer chacun des placages de couleurs. Les découpes sont parfois tellement petites que le placage cède et ensuite, impossible de replacer correctement la fibre du bois. Pour ce faire, nous renforçons le placage, ou plutôt nous sécurisons notre découpe à l'aide de papier journal encollés sur la face qui sera visible à la fin du projet. Cela permet, en cas de craquage ou découpes minutieuses, d'être toujours retenu par le papier si le bois lache !



Et voilà une première étape, la plus complexe, la plus technique du dessin du pont.
Pour se rendre compte, le filet rouge sur le bas du placage ne fait même pas 1 mm !! Sachant que nous aimons les complication et le challenge il faut savoir que ce type de travail sur bois "marqueterie" est le plus souvent réalisé avec une machine outils (petite lame de scie qui travaille latéralement de haut en bas. Le placage mis en découpe est préparé au préalable dans des "paquets" (1 strat de 2 à 3 mm / le placage / 1 strat de 2 à 3 mm) afin de sécurisé au mieux une découpe fine et/ou très précise. Ici, la découpe s'est faite avec un kutter des plus traditionnel. Aucune aide mécanique !!
Avis aux amateurs !!





Voici le genre de petites pièces que l'on retrouve sur le visuel. Voyez comme certaines ne sont pas grosse. Là aussi c'est un travail minutieux. Repérer chaque pièce et les stocker en attente de l'enollage final ...



La partie rouge étant achevée, le travail reste à faire sur le "négatif" avec la partie noire. Il faut être très précis lors de la deuxième découpe et si certaines erreurs ont été faites sur la première partie, il faut s'en souvenir, être réactif pour ne pas avoir de jour lors des assemblages des deux parties entre elles ! Bien entendu, vous pouvez voir aussi sur cette photo les dessin tirés à l'échell 1/1° des découpes avec annotations et repères ...





Sur cette photo, on peut voir l'assemblage final. On voit le papier journal qui déborde et en dessous, préparé à l'avance un papier craft tendu sur une planche de medium. Pour ce faire, il faut humidifier le craft avant de le scotcher par l'arrière au bois. Celui ci, en travaillant son séchage se tend et procure une surface plane et "sèche" pour recevoir les deux partie de placage rouge et noir (dans l'ordre de couche : medium / craft / visuel pour repèrage collé à la colle d'Os sur craft tendu et sec / papier journal et bois collé au démarrage du process). Les faces visibles ici sont celles qui ne le seront pas en fin de chantier ... vous avez donc le dessus et lme dessous du plateau présenté sur cette image.



Plus traditionnellement, on organise l'échantillonage du sandwich, on prépare les gabarits de découpe, on construit le moule et on met sous presse l'ensemble.







On voit tr_s bien sur cette série d'image la découverte du visuel ! On peut donc voir un peu de carft, un peu de papier et la marqueterie de placage sycomore teinté rouge et noir. Le travail se fait avec un racloir et de l'eau chaude ... les veines du bois gonfleront mais tout un travail de finition sera ensuite réalisé avec 4 grosseurs de grain pour les papiers abrasifs !!













Les étapes de découpes et ponçage étant terminées, on s'attache à finaliser le visuel du dessous et dessus. Plusieurs techniques restent envisageables. Ici, c'est un procédé de transfert d'encres + retouches manuelles sur le pont au pinceau et autre outils de peintures fins.











Un vernis satiné avait été demandé pour cette réalisation. Nous tendons de plus en plus à utiliser des vernis à l'eau, beaucoup plus écologique mais encore assez fragile par rapport à un vernis Polyuréthane. Mais nous proposons un large pannel de vernis suivant vos demandes ...










RIDER POLITIClongboardACTIVIST : Fabrice GAETAN from Montréal
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Lun 9 Nov - 23:54 (2009)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
= POLITIC - Le Forum Index du Forum -> WHAT IS POLITIC ? -> Fabrication de longskate

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com